DogScan: le retour du guerrier

DogScan Rocky

Après une longue journée de travail, et beaucoup de route, Rocky s’installe à sa place… bien au chaud près du feu, ou il peut se reposer et rêver de toutes les punaises de lit qu’il à trouver aujourd’hui, et des personnes qu’il a aidé. Il a eu 3 jours de travail, donc maintenant il va avoir quelques jours de repos. Ce soir, en ouvrant ma boite mail pour répondre à tous les emails, faire les comptes rendu, et verifier que nous avions oublié personne et répondu à toutes vos questions, j’ai reçu ce mail, qui m’a profondément touché et qui m’a rappelé ce pourquoi nous faisons notre métier:

Ce mail a été écrit par ma cliente Isabelle, de sa propre initiative, et je l’ai copié collé exactement telle qu’elle l’a écrit:

« Rocky rocks!

J’ai cru pendant deux mois être victime d’une invasion de punaises de lit. Non pas que j’en aie vues dans mon appartement, à aucun moment, mais une suite d’événements m’ont fait construire un scénario dont la punaise de lit était l’héroïne !
Tous ceux qui ont eu à s’intéresser à cet insecte vous diront qu’être (ou se croire) infesté par ce vampire invisible est hautement anxiogène.
Après deux mois d’examens minutieux, de nettoyage forcené, de passage de tout l’appartement à la vapeur sèche à 180°, je décide de faire appel aux services de DogScan pour en avoir le coeur net : avons-nous, oui ou non, des punaises de lit chez nous ?
Le verdict de Rocky et Julie, c’est Non : nous n’avons pas de punaises (Ouf !)

Comment se passe le diagnostic ?

Avant le jour J

Au premier contact, DogScan propose une intervention dans le plus court délai et envoie son devis, accompagné de consignes pour la préparer. Rien de bien compliqué : il suffit de ne pas ouvrir les fenêtres dans les deux heures qui précèdent l’arrivée de l’équipe Julie-Rocky. Inutile de déplacer quoi que ce soit : l’odorat ultra-sensible de Rocky lui permet de repérer les effluves dans la pièce, même si les punaises se trouvent en hauteur ou derrière des meubles.

Le jour de l’intervention

J’avais préparé par écrit une relation des événements m’ayant portée à croire à la présence de punaises de lit, et aussi une liste de questions. Julie a pris le temps de lire mon récit et de fonder déjà un diagnostic avant l’inspection par Rocky. Au vu de mon compte rendu, elle nous a dit que Rocky ne trouverait probablement rien chez nous. Pendant ce temps, celui-ci, qui n’était pas encore en mode “travail”, a fait un petit tour de la pièce et est venu poser sa tête sur mes genoux. Julie me dira ensuite qu’il ressent le stress des personnes et qu’il les réconforte.
Julie a ensuite répondu point par point à mes questions, toujours avec calme, précision et humour.
Puis Rocky est entré en action : Julie lui met sa tenue de travail, un élégant petit harnais rouge, et elle lui indique à l’aide d’une baguette où focaliser son attention. Toutes les pièces sont visitées par Rocky. Celui-ci confirme ce que pensait Julie : notre appartement n’abrite pas la moindre punaise !
Rocky, chien détecteur de punaises de lit, en train d'inspecter un salon

Rocky, chien détecteur de punaises de lit, en train d’inspecter un salon

Rocky enlève sa tenue et Julie fait une synthèse des éléments, qu’elle consignera dans un rapport.
J’ai apprécié le professionnalisme de Julie et de Rocky : tous les deux sont calmes, précis et bienveillants. Julie étaye son diagnostic point par point et démonte aussi les mécanismes psychologiques qui peuvent se mettre en place lorsqu’on est (ou lorsqu’on croit qu’on est) infesté par ce parasite. Je peux maintenant mettre un point final à ces deux mois fort désagréables.
Merci à l’équipe de DogScan !
Très cordialement,
Isabelle N. »
Merci Isabelle pour votre témoignage, cela fait chaud au coeur, et l’équipe DogScan vous souhaite une longue vie sans punaise de lit!
DogScan Avis